In the formal social occasions, replica rolex watches are often treated as jewelry, usually only for a ring jewelry to wear men, is very popular. Some people even stressed: "rolex replica watches are not only men's jewelry, but also the most important men's jewelry." In western countries, replica watches, pens, lighters adult man was replica watches uk once known as the "three treasures", every man must never be away from the body.
La Zone de Boxe

  [ Se connecter à La Zone de Boxe ]

Plus récents commentaires sur twitter

    Gardez le contact avec La Zone de Boxe grâce à Twitter




    magazinecoverlazonedeboxe38_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe37_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe36_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe35_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe34_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe33_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe32_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe31_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe30_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe29_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe28_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe27_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe26_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe25_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe24_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe23_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe22_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe21_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe20_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe19_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe18_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe17_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe16_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe15_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe14_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe13_130.jpg
    Sur le bord du ring : en direct, les résultats du gala Le Retour Vargas-Lauri du 21 juin 2013
    6/22/2013 11:29:32 AM

    En cette avant-veille de la Saint-Jean-Baptiste, Douggy Berneche et le Club de boxe de l’Est organisent un pro-am au Chapiteau CCSE Maisonneuve intitulé Le Retour pour souligner le fait que Steven Harvey s’est remis de sa double fracture à la mâchoire subie l’été dernier. Ce gala n’a pas été facile à organiser pour Berneche : Frank Cotroni et Kevin Lavallée devaient initialement participer à la soirée, mais l’un a eu la chance d’être sur la carte du 8 juin, l’autre pourrait se battre à Hartford le 5 juillet ou plus tard à Chicago. Bref, on retrouve sur la carte cinq Ontariens et deux Québécois. Cela a évidemment eu une forte incidemce sur le nombre de spectateurs qui a été évalué aux environs de 200.

    Samuel Vargas c. Guiseppe Lauri

    La finale de la soirée met en vedette l’Ontarien d’origine colombienne Samuel Vargas (13-0-1, 8 KO) à un Italien domicilié en Hongrie, Giuseppe Lauri (53-13-0, 31 KO). Celui-ci a visité la région de la capitale canadienne en février puisqu’Ahmad Cheiko l’a affronté en huit rounds. Le Montréalais d’origine libanais l’avait alors remporté par décision unanime.

    Champion de l’Union européenne de 2007 à 2010, Lauri est sur la pente descendante, mais il est encore bien résistant. Maintenant âgé de 37 ans, il a disputé un combat de 10 rounds face à Selçuk Aydin en mars dernier, où il n’a remporté aucun round.

    Champion NABA Canada des super-mi-moyens (154 livres) depuis avril dernier, Samuel Vargas s’est battu à plusieurs reprises à Montréal depuis le début de sa carrière. En 2011, il a vaincu difficile le demi-finaliste de la soirée, Ahmad Cheikho, et en 2012, il a mis un terme à la carrière de Manolis Plaitis.

    Dès le premier round, Vargas est en mesure de placer sa lourde droite à tête de l’Italien qui est ébranlé, mais qui reprend ses esprits en gardant les mains hautes le dos aux câbles. Les amateurs de rebondissements ont malheureusement été un peu déçus par la suite. Après les huit rounds, les juges remettent des cartes similaires de 79-73, 79-73 et 79-72.

    Ahmad Cheikho c. Steven Bloyer

    En demi-finale, le puissant cogneur Ahmad Cheikho (11-4-2, 6 KO) est confronté à un Français qui en est à sa première visite sur le nouveau continent, Steven Bloyer (14-9-0, 1 KO). Tout comme à Gatineau, Cheikho n’est pas aussi fluide qu’auparavant. On sent qu’il délaisse progressivement son style de cogneur pour devenir de plus en plus un boxeur, mais la transition n’est pas évidente.

    Au sixième round, il atteint le Français au corps solidement et celui-ci met un genou au sol. À la toute fin du huitième et dernier round, l’arbitre retire un point à Cheikho pour avoir retenu une fois de trop. Les trois juges donnent aisément la victoire au Montréalais en remettant des cartes de 79-71, 78-72 et 79-71.

    Fait à noter Ahmad Cheikho est toujours entraîné par Victor Vargotsky, mais depuis moins d’un mois, sa carrière est dirigée par Wasfi Tolaymat, le propriétaire du Chicago Fight Clubs. Cheikho sera de retour sur le ring dès le 26 juillet prochain dans la ville des vents. Pour l’instant, son adversaire n’est pas connu. De plus, Ahmad déménage à Chicago dès lundi, il y sera pour un minimum de six mois.

    La programmation de Vargas en finale et de Cheiko en demi-finale est loin d’être anodine. Douggy Berneche envisage d’organiser un duel entre ces deux boxeurs pour le mois d’août. La performance de chacun ce soir n’était vraiment pas du même niveau d’intensité qu’en octobre 2011 au Hersey Center à Mississauga.

    Tyson Cave c. David Kanalas

    Pour un maximum de six rounds, Tyson Cave (21-2-0, 5 KO) affronte David Kanalas (12-6-0, 6 KO), un jeune Hongrois de 20 ans qui s’est fait passer le KO en un round contre Sébastien Gauthier. Le champion NABA et 11e aspirant à la couronne de Guillermo Rigondeaux est très mobile sur le ring, certains diront même trop. Au troisième round, ça va trop vite pour Kanalas, il chute à trois reprises et l’arbitre arrête automatiquement le combat à 2:38.

    Steven Harvey c. Andras Csomor

    Le favori de la foule Steven Harvey (3-1-0, 2 KO) revient sur le ring après avoir guéri de sa double facture à la mâchoire subie l’été dernier. Son adversaire ce soir est un Hongrois de 25 ans, Andras Csomor (3-2-1, 2 KO).

    Harvey a dominé les échanges durant les quatre rounds du combat. Il a largement été celui qui a atteint la cible le plus souvent, mais le Hongrois a été en mesure d’encaisser les coups jusqu’à la fin. Les trois juges ont remis des cartes de 40-36, 40-36 et 40-35 en faveur du boxeur d’Hochelaga.

    Steve Rolls c. Ferenc Zold

    Chez les poids moyens (160 livres), le double champion canadien amateur et participant au championnat du monde amateur en 2009, Steve Rolls (6-0-0, 4 KO) n’a fait qu’une bouchée du Hongrois Ferenc Zold (17-16-0, 6 KO). Le boxeur de Budapest en est à son quatrième duel au Canada. Il s’est incliné devant Manolis Plaitis (TKO1) en juin 2011, contre Samuel Vargas (TKO5) en mars 2012 et face à Brandon Cook (TKO3) en septembre 2012.

    Pendant trois rounds, l’Ontarien a placé à répétition ses meilleurs coups, mais Zold a encaissé. Finalement, c’est un coup au foie qui a fait plier le Hongrois, le KO a été enregistré à 24 secondes du 4e round. Rolls, 29 ans, a déjà un autre combat d’inscrit à son agenda. Le 6 juillet, il sera en Utah pour affronter un adversaire à déterminer.

    Marc Pagcaliwangan c. John Brown

    Chez les super-coqs (122 livres), l’excitant Torontois d’origine philippine Marc Pagcaliwangan (5-0-0, 5 KO) n’a pas tardé à s’imposer sur un autre Ontarien, John Brown (0-2-0), un combattant d’arts martiaux mixtes de 39 ans. Après avoir résisté à la pression de Brown au début du combat, le Philippin a placé une séquence gauche-droite qui a terrassé son rival. La victoire par KO a été enregistrée à 1:00 du 1er round.

    Mike McWilliams c. Dave Aucoin

    En ouverture de gala, un combat chez les poids légers entre deux Ontariens, Mike McWilliams qui fait ses débuts pros et Dave Aucoin (3-11-0, 1 KO). Le jeune McWilliams cherche à participer à son premier combat pro depuis plus de six mois. Il a accepté un défi intéressant pour ses premiers pas, Aucoin est batailleur et met beaucoup de pression. Le deuxième round a été plus pénible pour McWilliams, mais en général il a su s’imposer pendant les quatre rounds du combat. Les juges ont remis des cartes de 40-36, 40-36 et 39-37 à la faveur de McWilliams.

    Texte de Jean-Luc Autret

    En accord? En désaccord? Partagez votre opinion sur le sujet

    Qu'en pensent les lecteurs ?
    Belle descripton, je t'aime ma rédaction!

    Organisez nous des belles soirées de boxe a la veille de la st-jean avec vos jobber de l'ontario. 200 personnes, c'est a peine la foule au complexe Gu...

    [QUOTE]Marty Ramones - 2013-06-22 8:54 PM

    Organisez nous des belles soirées de boxe a la veille de la st-jean avec vos jobber de l'ontario. 200 pe...

    D'aulleurs, c'est le temsp que Ibox récupère Bizier et en fasse un champion.

    [QUOTE]Marty Ramones - 2013-06-22 10:54 PM

    Organisez nous des belles soirées de boxe a la veille de la st-jean avec vos jobber de l'ontario. 200 p...

    [QUOTE]soalex - 2013-06-23 9:06 AM

    [QUOTE]Marty Ramones - 2013-06-22 10:54 PM

    Organisez nous des belles soirées de boxe a la veille de la st-j...

    [QUOTE]Marty Ramones - 2013-06-24 8:42 AM

    [QUOTE]soalex - 2013-06-23 9:06 AM

    [QUOTE]Marty Ramones - 2013-06-22 10:54 PM

    Organisez nous des...

    [QUOTE]Marty Ramones - 2013-06-24 10:42 AM

    [QUOTE]soalex - 2013-06-23 9:06 AM

    [QUOTE]Marty Ramones - 2013-06-22 10:54 PM

    Organisez nous de...

    [QUOTE]lap - 2013-06-24 9:03 AM

    [QUOTE]Marty Ramones - 2013-06-24 10:42 AM

    [QUOTE]soalex - 2013-06-23 9:06 AM

    [QUOTE]Marty Ramones - 2013-...

    [QUOTE]Marty Ramones - 2013-06-24 8:37 PM

    [QUOTE]lap - 2013-06-24 9:03 AM

    [QUOTE]Marty Ramones - 2013-06-24 10:42 AM

    [QUOTE]soalex - 2013-...

    [QUOTE]lap - 2013-06-24 7:13 PM

    [QUOTE]Marty Ramones - 2013-06-24 8:37 PM

    [QUOTE]lap - 2013-06-24 9:03 AM

    [QUOTE]Marty Ramones - 2013-06-2...

    [QUOTE]Marty Ramones - 2013-06-25 2:28 AM


    Donc au bout du compte, tu es mieux d'etre sous contrat avec un comptable trop pauvre pour organiser d...



    Support Wikipedia

    Poker Canada
    Poker online sur 888 Canada