In the formal social occasions, replica rolex watches are often treated as jewelry, usually only for a ring jewelry to wear men, is very popular. Some people even stressed: "rolex replica watches are not only men's jewelry, but also the most important men's jewelry." In western countries, replica watches, pens, lighters adult man was replica watches uk once known as the "three treasures", every man must never be away from the body.
La Zone de Boxe

  [ Se connecter à La Zone de Boxe ]

Plus récents commentaires sur twitter

    Gardez le contact avec La Zone de Boxe grâce à Twitter




    magazinecoverlazonedeboxe38_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe37_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe36_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe35_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe34_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe33_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe32_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe31_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe30_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe29_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe28_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe27_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe26_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe25_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe24_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe23_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe22_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe21_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe20_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe19_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe18_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe17_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe16_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe15_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe14_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe13_130.jpg
    Sur le bord du ring : en direct, les résultats du gala de GYM Dawson-Stevenson du 8 juin 2013
    6/9/2013 7:33:03 AM

    La finale met enjeu le titre WBC des mi-lourds auparavant détenu par Jean Pascal. Initialement Dawson devait affronter Jean Pascal le 25 mai, les bouleversements du printemps ont modifiés l’horaire de bien des gens et maintenant c’est Dawson-Stevenson en vedette.

    La foule accueille chaleureusement le boxeur de Longueuil, Adonis Stevenson (21-1-0, 18 KO), alors qu’elle hue « Bad » Chad Dawson (31-3-0, 17 KO). Les spectateurs sont conscients que le combat peut être court mais bien peu aurait gagé sur une durée de moins de deux minutes.

    Adonis Stevenson démolit Chad Dawson

    Et oui, Adonis a placé sa puissante gauche sur la tempe de Dawson et il s’est retrouvé au sol. L’arbitre Griffin a compté jusqu’à huit, voyant l'inaction de Dawson, il a arrêté ça.

    Commentaire d’après-combat :

    Gary Shaw : « L’arbitre Griffin a fait un très bon travail. Je ne suis pas choqué. Vous avez un grand champion, appréciez son règne ».

    Yvon Michel : « On a eu un combat de 90 secondes mais personne demandent de remboursement. Sur le ring, le responsable de HBO m’a dit « Vous avez gagné le Jack pot et nous aussi!». Ce gain représente beaucoup d’argent pour nous, mais aussi du pouvoir de négociation. Après deux ans sans organiser de championnats du monde, nous sommes maintenant de retour dans la ligue nationale de boxe. À ma grande surprise, HBO n’a pas demandé d’option pour le prochain combat d’Adonis. De plus, Gary Shaw détient une partie des droits de son prochain combat, mais il y a une clause qui nous permet de le racheter ».

    Adonis Stevenson : «En 2012, quand j’ai dit que je voulais Bute, les gens riaient de moi, qui rient maintenant! Je ne suis pas surpris du résultat. Mon entraîneur et Emmanuel Steward me l’avaient dit : « Tu peux atteindre Dawson il va tomber ». J’ai mélangé mon jab au corps et à la tête et lorsqu’il a baissé sa main j’ai lancé ma gauche. Pour la suite, j’aimerai unifier les titres en affrontant Bernard Hopkins. Il y a aussi Andre Ward et Carl Froch qui m’intéressent. J’aurai aimé qu’Emanuel Steward soit ici pour voir ça, mais je sais qu’il est parmi nous».

    Gamboa l’emporte mais déçoit les spectateurs

    Le champion olympique de 2008,champion plumes WBA et IBF (126 livres) 2009-2011, puis champion super plumes WBA (130 livres) en décembre dernier vise un titre dans une nouvelle catégorie. Yurorkis Gamboa (23-0-0, 16 KO) a présenté mardi à l’entraînement public quelques-unes de ses habiletés. Ce soir, il se bat contre Darley Perez (28-1-0, 19 KO) pour le titre intérimaire de la WBA chez les légers (135 livres).

    Les deux boxeurs se connaissent bien, ils se sont affrontés à quatre reprises chez les amateurs, à chaque fois Gamboa l’a emporté. Le premier round en est un d’étude et d’analyse jusqu’à ce que Gamboa lance sa droite sur la tête du Colombien qui visite le plancher.

    Les amateurs d’action sont amèrement déçus par la suite. Le Cubain ouvre rarement la machine comme il l’a fait à l’entraînement public, alors que Perez ne souhaite pas plus échanger coups pour coups.

    Les douze rounds progressent doucement entre hués et applaudissements. Malheureusement, les 6000 spectateurs sur place n’ont pas eu la chance de voir Gamboa à plein régime. Les trois juges ont remis des cartes de 116-111, 116-111 et 115-112 en sa faveur.

    Cotroni-Bouchard, le combat de la soirée

    En combat de réserve, nous avons droit à une confrontation de six rounds, entre un boxeur de Québec, Sébastien Bouchard (6-0-0, 2 KO) et un de Montréal, Frank Cotroni (7-1-0, 4 KO) dans un duel de six rounds. Rappelons nous qu'en novembre dernier, Bouchard a vaincu un autre boxeur du même gymnase que Cotroni, Glisandy Meja, dans les mêmes lieux que ce soir.

    Le premier échange est dominé par le protégé d’Éric Huard alors que Bouchard est plus en mode étude. Le second round est aussi assez semblable. Puis au troisième duel, les choses changent, les deux boxeurs échangent coups pour coups. Les trois rounds suivants sont à l’avantage de Bouchard, celui qui a 120 combats amateurs d’expérience sait comment mettre de la pression sur son rival.

    Les trois juges ont remis des cartes de 59-55, 59-55, 58-56 en faveur du protégé de François Duguay. Celui-ci organise un gala vendredi prochain avec en vedette Éric Martel, si vous êtes à Québec le 14 juin n’hésitez à aller voir ça.

    Lemieux l’emporte sans aucune opposition

    Tout comme lors de ses trois dernières sorties, David Lemieux a démoli sont rival qui était aucunement de taille. Après trois chutes au premier round, l’arbitre à mis fin au combat à 2:21.

    Certains ont parlé cette semaine d’une possible présence en championnat du monde pour Lemieux dans les mois à venir. Ce n’est pas avec ce genre d’adversité que l’on aura confiance en son potentiel de faire de nombreux rounds avec des boxeurs comme Quillin, Golovkin ou Martinez. Par contre, ce pourrait être intéressant de le voir contre le Français Hassan N’Dam qui a offert toute une prestation contre Quillin en octobre dernier.

    Pedraza l’emporte

    Champion WBC Jeunesse après seulement six combats, le Portoricain de 24 ans , Jose Petraza (13-0-0, 9 KO) était présent aux Olympiques de 2008. Son adversaire ce soir est Sergio Villanueva (25-3-2, 13 KO) qui a accepté le combat avec un délai d’environ deux semaines.

    Présenté sur HBO Latino, les deux boxeurs offrent un spectacle de qualité. Lors du 1er round, Villanueva se débrouille bien, il est plus actif que Pedraza, mais celui-ci est précis comme le veut son surnom « Sniper ». Au 4e round, Petreaza ouvre la machine, il atteint régulièrement la cible mais le Mexicain est coriace et il résiste.

    Au septième round, Pedraza place un bon coup au foie du Mexicain qui se tord de douleurs mais reste debout. Peu de temps après, Villanueva est débordé et doit s’accroupir dans le coin. Après le compte, Pedraza poursuit ses séquences de coups et le Mexicain retourne au plancher, l’arbitre en profite pour mettre un terme à une seconde de la fin du round.

    Didier Bence détruit Éric Barrak

    Chez les poids lourds, le Repentignois Didier Bence (9-0-0, 3 KO) affronte le Longueuillois Éric Barrak (7-1-0, 6 KO). Le premier est rapide et technique, le second est un cogneur.

    Dès le début du combat, le protégé de Chris Johnson prend le contrôle du combat. Barrak est incapable de lancer une droite dans ce premier échange. Plus le combat avance plus le boxeur de Longueuil est à bout de souffle. Au 3e round, Barrak profite d’un coup bas pour reprendre son souffle, malgré ça il visite le plancher avant la fin du round.

    Au quatrième, Barrak est à bout de ressource. Alors que l’arbitre s’apprête à les séparer Barrak lance un coup de tête, l’arbitre le sanctionne en lui retirant un point. Bence se venge en envoyant un coup bas.

    Bence poursuit son travail de destruction. Après l’avoir atteint au foie, Barrak a perdu sa défensive, une combinaison gauche-droite à mis un terme au combat. Étendu de tout son long, Barrak a perdu, le KO a été enregistré à 1 :55 du cinquième round.

    Beterbiev réussi ses débuts pros

    En ouverture de gala, Arthur Beterbiev fait ses débuts pros. Le Tchéchène de 28 ans à un important bagage amateur. Son plus important fait d’arme est une médaille d’argent aux championnats du monde amateur de 2007. Il a aussi participé aux olympiques de 2008 et de 2012.

    Son adversaire ce soir est Christian Cruz (12-14-1, 10 KO), un ancien rival de Bute, Pascal et St-Juste, qui enchaine les défaites depuis 2006. Sans surprise, le Tchéchène est bien supérieur au Californien. À la fin du 1er, Cruz visite le plancher suite à un coup derrière la tête. Le 2e ne nous offre pas plus d’échange, on se demande si Cruz est au courant qu’il vient ici pour boxer. Le duel s’est terminé par TKO à 2:21 du 2e round.

    T

    En accord? En désaccord? Partagez votre opinion sur le sujet

    Qu'en pensent les lecteurs ?
    Puis nous remettre Pascal-Dawson plutôt que Green-Alvarez...Belle description.

    Pour Bouchard-Cotroni, je ne me souviens pas d'avoir vu un combat de Bouchard où la décision n'est pas discutable mais peut-être est-ce son style et j...

    Pousse mais pousse égal Denis. Gamboa devant Ward, Marquez, etc... Oui, sa vitesse de mains peut être phénoménale quand il laisse aller ses mains mais...

    [QUOTE]mathieun - 2013-06-10 7:16 AM

    Pousse mais pousse égal Denis. Gamboa devant Ward, Marquez, etc... Oui, sa vitesse de mains peut être phénomé...

    Bence poursuit son travail d’autodestruction.


    Ça implique pas de se détruire soi-même ça ?

    [QUOTE]daveyf - 2013-06-10 3:46 PM

    Bence poursuit son travail d’autodestruction.


    Ça implique pas de se détruire soi-même ça ?[/QUOTE]

    Corr...

    [QUOTE]daveyf - 2013-06-10 1:46 PM

    Bence poursuit son travail d’autodestruction.

    Ça implique pas de se détruire soi-même ça ?[/QUOTE]

    Très b...


    Malgré son grand talent Ward le technicien doit avoir des adversaires bivalents , car son style unidirectionnel n'est pas vendeur par lui même ,c'e...

    [QUOTE]Tommy's - 2013-06-26 9:01 AM


    Malgré son grand talent Ward le technicien doit avoir des adversaires bivalents , car son style unidirection...

    [QUOTE]Reenthelawman - 2013-07-12 10:50 AM

    [QUOTE]Tommy's - 2013-06-26 9:01 AM


    Malgré son grand talent Ward le technicien doit avoir des adv...

    [QUOTE]Reenthelawman - 2013-07-12 12:50 PM

    [QUOTE]Tommy's - 2013-06-26 9:01 AM


    Malgré son grand talent Ward le technicien doit avoir des adv...


    Si j'étais un aspirant , ma motivation dépendrait de plusieurs choses ....si je suis un styliste de haute qualité et rapide et que j'ai une bonne m...



    Support Wikipedia

    Poker Canada
    Poker online sur 888 Canada