In the formal social occasions, replica rolex watches are often treated as jewelry, usually only for a ring jewelry to wear men, is very popular. Some people even stressed: "rolex replica watches are not only men's jewelry, but also the most important men's jewelry." In western countries, replica watches, pens, lighters adult man was replica watches uk once known as the "three treasures", every man must never be away from the body.
La Zone de Boxe

  [ Se connecter à La Zone de Boxe ]

Plus récents commentaires sur twitter

    Gardez le contact avec La Zone de Boxe grâce à Twitter




    magazinecoverlazonedeboxe38_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe37_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe36_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe35_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe34_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe33_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe32_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe31_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe30_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe29_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe28_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe27_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe26_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe25_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe24_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe23_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe22_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe21_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe20_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe19_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe18_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe17_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe16_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe15_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe14_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe13_130.jpg
    En attendant le gala Maduma-Carreon de EOTTM du 17 mai 2013 1/2
    5/16/2013 7:28:30 AM

    Après avoir été en Californie avec Bermane Stiverne, puis en Oklahoma avec Dierry Jean, Ahmad Cheikho et Chris Plaitis, Camille Estephan est de retour au Québec pour présenter son deuxième gala « Fight Club » en 2013 à la salle de bal du Hilton du Lac Leamy en Outaouais.

    Conscient de l’importance que pour favoriser la progression de ses boxeurs Camille sait qu’il doit leur offrir une opposition de qualité mais aussi qu’il doit s’assurer qu’ils soient vus par un maximum de décideurs et d’ « influenceurs » du petit monde de la boxe. Ainsi, ce gala sera diffusé sur le web via les sites Wealthtv.com et Fightnetwork.com. De plus, les Ontariens pourront regarder gratuitement ce gala sur Rogers TV.

    Maduma en route pour un titre Nord-Américain

    Le Montréalais d’origine congolaise Ghislain Maduma (13-0-0, 9 KO) est le prochain boxeur de Camille Estephan à entrer dans les tops 15 mondiaux. Champion Continental des Amériques chez les poids légers (135 livres) depuis mars dernier, il est opposé vendredi à Saul Carreon (20-5-1, 13 KO), un Mexicain qui s’est récemment incliné dans un combat impliquant le titre Argent de la WBC. Le gagnant de ce duel deviendra l’aspirant obligatoire à la NABF, titre actuellement détenu par Ray Beltran.

    Malgré quelques combats impliquant des titres mineurs, le clan montréalais a pu mettre la main sur un seul vidéo de Carreon. Il s’agit de celui contre Aldo Rios, impliquant le titre Latino WBC. Malgré le peu de visuel, Maduma et son entraîneur ont été en mesure de détecter des tendances chez le Mexicain de 27 ans.

    « Carreon représente bien le style de boxeurs provenant du Mexique. Il est agressif offensivement et il n’a pas peur de bousculer, c’est un tough. Je crois bien qu’il est plus grand que moi. Son jab est de bonne qualité et il sait boxer. Je suis loin de le prend pour acquis et de penser que je vais l’emporter facilement » nous a expliqué le boxeur montréalais.

    Depuis plusieurs mois, Maduma a comme objectif d’intégrer l’élite mondiale des poids légers (135 livres) Présentement, considéré comme le 17e à la WBC, il est aussi classé 6e aspirant à la NABF. Son précédant combat à Toronto, pour le titre Continental des Amériques, lui a permis de grimper de la WBC mais aussi d’apparaître dans d’autres classements Nord-Américains. 13e à la NABO et 14e à la NABA, le protégé de Mike Moffa s’est préparé pour ce combat principalement avec le frère de Mian Hussain, Ayaz, champion canadien amateur en 2011 chez les 64 kilos. En plus de mettre les gants avec Kevin Bizier et Tony Luis à quelques occasions.

    « Je m’attends à ce que nos deux styles offre un combat spectaculaire. Au début du combat je vais le boxer pour bien l’évaluer. Par la suite, je vais le fatiguer avec des attaques au corps. Évidemment, lorsque l’ouverture se présentera je n’hésiterai pas ! », conclut celui qui entamera vendredi son troisième combat de 10 rounds.

    De la grande visite en provenance de Londres

    Les amateurs de boxe qui se rendront au Hilton du Lac Leamy auront le privilège d’assister au premier combat en Amérique du Nord du champion olympique de 2008, James DeGale (14-1-0, 9 KO). Le gaucher de 27 ans est représenté par Mick Hennessy qui a une filiale canadienne dirigée par Adam Harris. Dans un duel de huit rounds, il fera face au boxeur de Saint-Hyacinthe Sébastien Demers (31-5-0, 11 KO).

    DeGale est professionnel depuis févier 2009. Après seulement sept combats, il a obtenu son premier titre mineur, International WBA. En mai 2011, il a perdu par décision majoritaire un combat de douze rounds face a George Groves, qui a depuis vaincu Francisco Sierra et Glen Johnson. DeGale est présentement détenteur du titre Argent de la WBC des supers moyens (168 livres) suite a son dernier triomphe contre Fulgencio Zuniga, que l’on a vu pendant quatre rounds face à Lucian Bute en mars 2009.

    Dans l’autre coin, on se rappellera que le dernier combat de Sébastien Demers date de novembre 2011. Après avoir perdu au second round face à Renan St-Juste précédemment, il est resté debout durant dix rounds devant Allan Green. Surnommé depuis longtemps « Double Trouble », Sébastien a servi de partenaire d’entraînement à Sakio Bika, Hassan N’Dam et David Lemieux dans les derniers mois. Évidemment, quand on accepte un combat à quatre jours d’avis, il est normal de ne pas être à 100%.

    « Comparativement à mon combat contre Green, j’évalue ma condition physique à environ 80%. Je suis conscient des succès amateur et pros de DeGale, particulièrement de sa vitesse. En l’observant sur vidéo, j’ai déjà pu constater quelques faiblesses que je compte bien exploiter » nous a affirmé celui qui aura dans son coin l’expérimenté Bob Miller et l’hôte de la soirée, Éric Bélanger.

    À lire également :
    En attendant le gala Maduma-Carreon de EOTTM du 17 mai 2013 2/2

    Texte de Jean-Luc Autret

    En accord? En désaccord? Partagez votre opinion sur le sujet

    Qu'en pensent les lecteurs ?
    [QUOTE]redaction - 2013-05-16 9:28 AM

    Le gagnant de ce duel deviendra l’aspirant obligatoire à la NABF, titre actuellement détenu par Ray Beltran....



    Support Wikipedia

    Poker Canada
    Poker online sur 888 Canada