In the formal social occasions, replica rolex watches are often treated as jewelry, usually only for a ring jewelry to wear men, is very popular. Some people even stressed: "rolex replica watches are not only men's jewelry, but also the most important men's jewelry." In western countries, replica watches, pens, lighters adult man was replica watches uk once known as the "three treasures", every man must never be away from the body.
La Zone de Boxe

  [ Se connecter à La Zone de Boxe ]

Plus récents commentaires sur twitter

    Gardez le contact avec La Zone de Boxe grâce à Twitter




    magazinecoverlazonedeboxe38_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe37_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe36_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe35_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe34_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe33_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe32_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe31_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe30_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe29_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe28_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe27_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe26_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe25_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe24_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe23_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe22_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe21_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe20_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe19_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe18_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe17_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe16_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe15_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe14_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe13_130.jpg
    Dierry Jean : En route vers le championnat IBF
    5/9/2013 10:25:33 AM

    Dimanche dernier, Dierry Jean (24-0-0, 16 K.O.) s’est rendu à l’aéroport Pierre-Elliot-Trudeau avec comme destination Miami, en Oklahoma, une petite ville de moins de 15 000 habitants avec à proximité le Buffalo Run Casino, incluant des milliers de machines à sous et une salle de spectacle de 1200 places.

    Accompagné par son entraîneur Mike Moffa, les boxeurs Chris Plaitis et Ahmad Cheikho, son préparateur physique Jareck Kulesha et plusieurs proches, Dierry Jean a passé toute la semaine dans cet État limitrophe avec le Colorado, le Kansas, le Missouri, l’Arkansas, le Nouveau-Mexique et le Texas. Vendredi soir, sur Shobox du réseau américain Showtime, « Douggy Style » sera opposé à Cleotis Pendarvis (17-3-2, 6 K.O.), un Californien de 26 ans. Le gagnant de ce duel deviendra l’aspirant obligatoire au à l’IBF, dont le titre des super-légers est actuellement détenu par Lamont Peterson.

    Pourquoi Miami, Oklahoma?

    Le copromoteur du gala et gérant de Dierry Jean, Camille Estephan, a choisi de tenir ce gala loin de chez nous pour différentes raisons. Après avoir obtenu une date de l’équipe de Shobox, il a évalué différents scénarios avec plusieurs casinos et hôtels américain. Bien sûr, il aurait aimé tenir l’événement au Québec mais les nombreux galas déjà prévus en mai et juin lui laissaient bien peu de possibilités.

    Après avoir jaugé des scénarios en Californie, au Nevada, dans l’État de New York ou au New Jersey, la meilleure offre est venu du Buffalo Run Casino. Depuis 2005, près d’une vingtaine de galas ont été présentés dans la salle de spectacle du Casino. Autant « Friday Night Fights » que « Shobox » ont visité la petite ville à plusieurs reprises. Des boxeurs comme les frères Andre et Anthony Dirrell, Allan Green, Don George, Thomas Oosthuizen, Dionisio Miranda et Andre Berto ont foulé le plancher de ce ring.

    « C’est important pour moi que mes boxeurs puissent apprendre à se battre à l’extérieur. Par exemple, Ghislain Maduma s’est battu à deux reprises à Toronto depuis mars de l’an dernier. Ce genre de défi leur offre de la visibilité et une expérience particulière. Par contre, je m’assure d’avoir un certain contrôle en étant l’un des promoteurs du gala », nous a expliqué Estephan.

    Une préparation de deux mois

    Dierry et son équipe se préparaient depuis longtemps pour un combat d’importance. Classé dans le top 15 des quatre grandes associations, c’est avec beaucoup d’enthousiasme qu’il a accepté la voie de l'IBF en mars dernier. Connaissant l'identité de son adversaire deux mois d’avance, il a pu se préparer avec minutie pour Pendarvis en sachant qu’ensuite il aura sa chance en championnat du monde.

    Pour être fin prêt, « Douggy » a mis les gants lors de 115 rounds d’entraînement avec des gauchers comme Plaitis, Mian Hussain et Michael Gadbois. « J’ai regardé de nombreuses vidéos de Pendarvis. Il est rapide, il se déplace bien et son direct de la gauche est dangereux. Mon plan de match est préparé depuis longtemps, dès le début du combat je vais imposer le respect avec ma force de frappe. Par la suite, je vais l’affaiblir au corps et progressivement la pression que je vais exercer va me permettre de gagner avant la fin du 12e round », affirme le boxeur montréalais.

    Pendarvis, sur une lancée victorieuse

    Le gaucher américain est entraîné par Chuck Washington et Jamal Abdullah. Installé à Los Angeles depuis ses premiers jours, il a évolué peu de temps sur la scène amateur américaine. Son dossier était de 58-6 lorsqu’il est devenu professionnel à l’âge de 18 ans. Le fait d’être gaucher en Californie l’a amené à être un partenaire d’entraînement pour de grands boxeurs tel qu’Oscar De la Hoya, Shane Mosley, Ricky Hatton et Antonio Margarito.

    Professionnel depuis novembre 2004, « Mookie » a subietrois défaites dont deux face à des boxeurs dont le public québécois a entendu parler. En novembre 2009, il s’est incliné par décision majoritaire face à Mauricio Herrera : il s’agit du boxeur qui devait affronter Pier-Olivier Coté en février 2012, mais le manque d’énergie d’Apou a forcé InterBox à annuler le gala. Pendarvis a aussi été défait en juin 2010 par décision partagée contre Terrance Cauthen, le même qui s’est écroulé à une seconde de la fin de son combat avec Antonin Décarie la même année.

    Depuis ce revers face à Cauthen, le boxeur de 26 ans enregistré six victoires consécutives dont deux suite à l’abandon des coins adverses. De plus, il a récolté trois titres mineurs qui l’ont aidé à se glisser au 7e rang de l’IBF.

    Un duel qui pourrait servir de tremplin

    Pour les boxeurs, le combat de vendredi est de loin le plus important de leurs carrières respectives. Selon l’entraîneur de Jean, Mike Moffa, il ne s'agit pas seulement d'un combat pour obtenir une chance de décrocher un titre mondial, c’est aussi d'une occasion de démontrer lequel est réellement un top 10.

    « Dierry et Cleotis n’ont pas le même parcours mais les deux ont un promoteur qui s’occupe bien d’eux. Je crois que Pendarvis est légèrement plus rapide que Dierry mais que celui-ci est plus puissant. Le Californien a des faiblesses au niveau de ses mouvements défensifs, il sera important que Dierry lui fasse mal lorsqu’il aura le dos aux câbles », nous a confié l’entraîneur d’expérience.

    Dierry Jean a progressé très rapidement dans les classements mondiaux depuis un an. Champion NABF depuis mai 2012, il est devenu l’aspirant numéro 1 à la WBC en décembre dernier. Par contre, le laxisme dans l’application des règles de l’organisation Sulaimán n’offre pas les mêmes garanties qu'à l’IBF. Le fait de se battre pour le titre d’aspirant obligatoire à l’IBF permettra au gagnant de se battre dans les neuf mois contre le champion qui est actuellement Lamont Peterson. Celui-ci se mesurera le 18 mai au puissant Argentin Lucas Martin Matthysse, mais leur promoteur commum, Golden Boy Promotions, a eu la brillante idée de fixer pour le combat une limite de 141 livres, donc le titre IBF ne pourra changer de main.

    En terminant, pour tout savoir sur le parcours de Dierry Jean, nous vous recommandons de lire la page du boxeur qui lui est dédiée dans le numéro 36.

    Texte de Jean-Luc Autret

    En accord? En désaccord? Partagez votre opinion sur le sujet

    Qu'en pensent les lecteurs ?
    Assez retors comme manœuvre de GBP. Il y a sûrement des chances pour que Peterson abandonne son titre si l'IBF le force à affronter un inconnu du publ...

    http://m.journaldemontreal.com/2013/05/09/dierry-jean-fait-le-poids

    La vitesse de Pendarvis, c'est ce qui frappe immédiatement sur vidéo. Ma première impression a été qu'il avait même des mains plus rapides que Jean. C...

    est-ce quelqu'un a un lien pour le combat ?

    [QUOTE]benoit dussault - 2013-05-10 6:46 PM

    est-ce quelqu'un a un lien pour le combat ?
    [/QUOTE]

    http://www.firstrow1.eu/sport/boxing-wwe-ufc....

    Pas sur mais je crois que c'est à 11 heures.

    oops...

    merci



    Support Wikipedia

    Poker Canada
    Poker online sur 888 Canada